Imagerie médicale et radioactivité

Sommaire

Pour diagnostiquer une maladie, on a recours la plupart du temps à l'imagerie médicale. En effet, ce type d'examen permet de localiser une lésion, et de connaître l'origine de symptômes grâce à la visualisation - par l'image - de l'intérieur du corps humain.

Pour efficace qu'elle soit au niveau du diagnostic, cette pratique comporte-t-elle des dangers pour la santé ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu'est-ce que l'imagerie médicale ?

L'imagerie médicale est une technique qui permet de restituer sous forme d'images toutes les parties internes du corps.

Bon à savoir : l'utilisation de l'imagerie médicale par rayons X a vu le jour en 1895. Et c'est au cours du XXe siècle que cette fabuleuse technologie s'est développée, avec de nombreuses applications.

L'imagerie médicale fait appel à différents procédés, parmi lesquels :

  • La radiographie : essentiellement utilisée pour examiner - grâce aux rayons X - le squelette mais également certains organes, comme les poumons.
  • La scintigraphie : elle consiste en l'obtention d'images grâce à l'administration d'un médicament radio-pharmaceutique (MRP) détecteur de rayonnement.
  • Le scanner : image obtenue à l'aide d'un appareil à rayons X, ayant pour but d'examiner la structure de certaines parties du corps humain, qui peuvent être : le cerveau, la cage thoracique, l'abdomen, les os, etc.
  • Le lavement baryté : examen radiographique qui permet d'analyser le côlon par double contraste.
  • L'échographie : technique d'imagerie médicale qui utilise les ultrasons. Elle est exploitée en médecine, mais également dans d'autres domaines.
  • L'IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) : elle donne une image par coupe en deux ou trois dimensions d'une partie interne du corps humain.
  • La tomographie : technique utilisée pour reconstituer - à partir de mesures - le volume d'un organe par exemple. La tomographie permet d'obtenir des tranches successives d'une partie du corps humain pour mieux l'analyser. Cette technique est également employée en astrophysique et en géophysique.

Bon à savoir : la plupart des techniques d'imagerie médicale sont mises en œuvre au moyen d'une machine permettant l'examen du patient et d'un pupitre de commande réservé au personnel médical.

Imagerie médicale : les dangers de la radioactivité

La radioactivité repose sur une technique qui émet des rayons lors des différents examens par l'intermédiaire d'appareils d'imagerie médicale. La radioactivité n'est pas sans danger pour la santé.

Les risques dépendent des facteurs suivants :

  • de l'intensité des rayonnements émis sur le corps humain ;
  • de la durée d’irradiation ;
  • de la partie du corps concernée.

Les symptômes constatés suite à une légère irradiation sont généralement :

  • de légères nausées, ou bien des vomissements ;
  • des maux de tête ;
  • une réduction passagère de la fertilité masculine ;
  • une fatigue ;
  • une inappétence ;
  • des symptômes identiques à ceux de la grippe ;
  • une sensibilisation aux risques d'infection.

Une dose trop importante d'irradiation peut conduire à des troublescomme :

  • de fortes nausées ;
  • des diarrhées ;
  • des vomissements importants ;
  • des saignements ;
  • des risques importants d'infection ;
  • une chute des cheveux ;
  • une infertilité féminine ;
  • la diminution du nombre de globules rouges (hématies) ;
  • le décès dans les 30 jours qui suivent l'exposition de la personne aux rayons.

Bon à savoir : les constructeurs d'appareils d'imagerie médicale s'efforcent de réduire l'émission de rayons et de radio-éléments, tout en maintenant une image de qualité.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider